[D3321], "Piles électriques - Piles au zinc", C. SARRAZIN, Techniques de l'Ingénieur, Traité Convertisseurs et machines électriques, février 2002, 10 pages.
Copyright - [Précédente] [Première page] [Suivante] - Home

Article : [PAP615]

Titre : [D3321], Piles électriques - Piles au zinc, C. SARRAZIN, Techniques de l'Ingénieur, Traité Convertisseurs et machines électriques, février 2002, 10 pages.

Cité dans : [DIV104]  Liste des articles des Techniques de l'Ingénieur, décembre 2012.
Cité dans : [DATA226] T. LEQUEU, Recherche sur les BATTERIES et ACCUMULATEURS, octobre 2012.
Auteur : Christian SARRAZIN - Spécialiste des sources d'énergie électrochimique - Ancien Chef de la division chimie électrochimie à la Délégation générale pour l'armement / Direction des recherches études et techniques (DGA/DRET) .

Revue : Traité Convertisseurs et machines électriques
Site : http://www.Techniques-Ingenieur.fr
Stockage : Thierry LEQUEU
Date : février 2002
Lien : private/D3321.pdf - 453 ko, 10 pages.
Pages : 1 - 10

Vers : Sommaire
Vers : Bibliographie

Résumé :
La famille des piles à anode en zinc couvre un assez large domaine d’utilisations.
Si les piles salines (Zn/MnO2) sont les mieux adaptées aux applications intermittentes nécessitant peu de puissance, les piles alcalines (Zn/MnO2) alimentent des petits moteurs.
Les piles zinc-oxyde d’argent, qui permettent des régimes de décharge élevés, seront réservées, en raison du coût de l’argent, à la réalisation de piles hautes performances.
Les piles zinc-oxyde de mercure, souvent remplacées par les piles à l’argent moins polluantes pour l’environnement, conservent un intérêt particulier dans les applications et les stockages à température élevée (températures tropicales).
Les piles zinc-air, qui ont les coûts d’usage les plus bas, sont réservées aux applications demandant de longues durées de décharge à régime plutôt faible.
L’objet de cet article est de présenter les caractéristiques de ces différentes piles.
L’étude complète du sujet comprend les articles :
- D 3 320 : Piles électriques. Présentation générale ;
- D 3 321 : Piles électriques. Piles au zinc (le présent article) ;
- D 3 322 : Piles électriques. Piles au lithium ;
- D 3 323 : Piles électriques. Piles activables ;
- Doc. D 3 325 : Piles électriques.


Sommaire

TOP

1. Piles salines (Zn/MnO2). D 3 321 - 2
1.1 Généralités . - 2
1.2 Constituants . - 2
1.3 Réaction globale de décharge - 3
1.4 Caractéristiques . - 3
1.5 Applications et formats . - 4
2. Piles alcalines (Zn/MnO2) . - 4
2.1 Généralités . - 4
2.2 Constituants . - 4
2.3 Réaction globale de décharge - 5
2.4 Caractéristiques . - 5
2.5 Applications et formats . - 5
3. Piles zinc-oxyde d’argent (Zn/Ag2O). - 6
3.1 Généralités . - 6
3.2 Constituants . - 6
3.3 Réaction globale de décharge - 6
3.4 Caractéristiques . - 6
3.5 Applications et formats . - 7
4. Piles zinc-oxyde de mercure (Zn/HgO) . - 7
4.1 Généralités . - 7
4.2 Constituants . - 7
4.3 Réaction globale de décharge - 8
4.4 Caractéristiques . - 8
4.5 Applications et formats . - 8
5. Piles zinc-air - 9
5.1 Généralités . - 9
5.2 Constituants . - 9
5.3 Réaction globale de décharge - 10
5.4 Caractéristiques . - 10
5.5 Applications et formats . - 10
Pour en savoir plus. Doc. D 3 325


Mise à jour le jeudi 19 septembre 2013 à 08 h 13 - E-mail : thierry.lequeu@gmail.com
Cette page a été produite par le programme TXT2HTM.EXE, version 10.5 du 3 décembre 2006.

Copyright 2013 : TOP
Les informations contenues dans cette page sont à usage strict de Thierry LEQUEU et ne doivent être utilisées ou copiées par un tiers.
Powered by www.google.fr, www.e-kart.fr, La Boutique Kartmasters and www.lequeu.fr.